EST - L'Estuaire de la Seine - Atelier du grand territoire

l'estuaire en Seine, les raisons d'Agir

l'estuaire de la Seine (14, 27, 76)
2011 / 2012

maître d'ouvrage : Agence d'Urbanisme de la Région du Havre - Estuaire de la Seine (AURH, dir. Dominique Dervilhez) + Groupe de travail regroupant les communes et les départements des 4 pays sur trois départements (Eure, Seine Maritime, Calvados) et deux régions + Groupe d'élus présidé par Antoine Rufenach (Mission axe Seine-Estuaire de la Seine)
mission : études thématiques
équipe : collaboration avec quatre autres experts (Chris Younès, Jacques Lehnardt, Olivier Mora, Martin Vannier)
Ouvrage/publication : «L'estuaire en Seine, les raisons d'Agir», édité par l'AURH

D'un lieu à l'autre, un estuaire métropolitain offre une nouvelle façon de vivre la ville...
Dans cette nouvelle forme de ville, les villes ne s'opposent plus aux villages, ni la campagne à l'urbain, ni la mer à la terre, ni les vallées aux plateaux, ni l'industrie à l'agriculture. De manière très concrète, on peut habiter dans un village, étudier à la ville, ou bien travailler dans une usine, et profiter du paysage naturel pendant son repos. La « métropolisation», c'est à dire la conjonction de forces d'échelles très diverses dans un même territoire, laisse espérer une certaine continuité des espaces, plutôt que d'opposer les éléments très divers de l'estuaire.
Ainsi, l'apport économique du gateway de la Seine et de la dynamique du Grand Paris s'allie avec les projets locaux, dans l'épaisseur «Nord-Sud» de l'estuaire: la métrople ne se limite pas aux rives, elle s'étend de part et d'autres: c'est une ville constellation...
L'étude est commandée par l'AURH, dirigée par Dominique Dervilhez, pour instruire le débat sur le pôle métropolitain, piloté par Antoine Rufenach.
Les cinq experts se rencontrent régulièrement à l'AURH, et proposent des réflexions transversales, non sectorielles, aux responsables des principales institiutions de gouvernance des territoires situés à cheval sur l'estuaire, de Fécamp à St Pierre sur Dives.
Pour chaque thème, une présentation débat a lieu avec une cinquantaine d'élus de l'estuaire, lors de séances réparties dans une des villes de l'aire d'étude.
Le travail fera l'objet à l'automne d'une publication synthétique, conçue comme une déclaration des élus sur leur destin commun et les raisons qu'ils ont d'agir ensemble sur ce territoire métropolitain.