ALE - La salle d'exposition et le bar du Parc de la Ereta

un édifice encastré dans la colline

Alicante, Espagne
1995 / 2004

 

Ouvert vers la place de la Ereta, la salle d'exposition est encastrée dans le sol de la colline. La façade se décompose comme pour le restaurant en plans successifs. D'abord, de grands volets pivotants en saule tressé - quatre mètres de haut  - protègent la façade du soleil de l'après-midi ; dans l'épaisseur de la façade, une série de piliers massifs en béton clair forment des « niches » ombragées par l'osier. En retrait de ces piliers, et les laissant détachés, autonomes, un plan de cadres de verre de 320 cm de haut. A l'image des boisages de contention des galeries minières et des carrières, des madriers d'épicéa constituent la façade postérieur de la salle. Toute l'épaisseur de la salle, l'échelle des volets ou des piles, titanesques, sont dessinés pour pouvoir souligner l'énorme silhouette de la colline depuis la place : c'est l'ombre et la matière mis à l'échelle de la montagne. Au fond de la salle, une cheminée linéaire, fermée par des claires-voies amovibles, en assure la ventilation. La partie centrale de la salle, largement ouverte sur les pins de la place, est la salle d'exposition. Les deux extrémités, séparées de la salle principale par deux boîtes de bois et de verre dépolis, abritent la cafétéria et les toilettes générales du Parc.