PIC - Zac Monges, 72 logements

Habiter entre patio et parc

Cornebarrieu
2018 / en cours...

aménageur : OPPIDEA

maître d'ouvrage : Pichet

programme : 72 logements

étendue : 8963 m2 parcelle, 4575 m2 SPC

mission : complète

équipe : obras (maitrise d'oeuvre de conception Anne-Emmanuelle Passerieux) - ECOTECH INGENIERIE, BET structure fluides, thermique et économie - AGID2D, BET D&D

coût : 6 235 000 € HT

 

Le cahier des charges proposait une série de cinq plots ; une option qui contraste avec les typologies envisagées et déjà réalisées sur la ZAC (pas de « peigne », ni de «U», ni de «jalon», ni de nappe de maisons patios). Nous avons choisi de respecter cette intention première, en réduisant à trois le nombre de plots. L’immersion de plots à la géométrie relativement simple dans la végétation du parc, désormais renforcée par le parti paysager, est une option très stimulante.

Le motif de ces immeubles « centrifuges », ouverts comme des belvédères sur le paysage alentours, ne vaut que si nous pouvons éviter à la fois les vis-à-vis et la régularité qu’implique la trame du parking de la faisabilité de la fiche de lot. Avec trois plots, nous obtenons une plus grande liberté, et les façades sontmoins frontalement opposées ; le terrain disponible est aussi plus grand, car les aires de stationnement sont confinées strictement dans l’emprise des deux plus larges immeubles.

Cette « liberté » rend aussi plus facile le pari difficile de coordonner notre lot avec le lot voisin. En effet, nous avons la capacité de pouvoir ajuster plus facilement la position et l’orientation de chacun des bâtiments construits, et, en laissant chaque immeuble indépendant du voisin, nous évitons l’effet de « paquet » à la géométrie autonome qui risquait de contraster trop fortement avec le lot voisin et entraîner une dissociation des deux lots. 

La dimension de ces trois immeubles a été différenciée et réajustée : le plot de logement social, situé au sud-est du site, a une dimension de 24 m x 24 m, sur quatre niveaux (R+3), les deux autres sont étendus à 32 m X 32 m, sur trois niveaux (R+2). Ces dimensions incluent des balcons filants périphériques de deux mètres de large. Les deux immeubles les plus larges sont construits autour d’un patio carré de 11 mètres de côté, qui dessert, par deux coursives, tous les appartements d’un même niveau. Les trois niveaux donnent à ce patio une belle proportion, favorisant les apports de lumière. 

Cette typologie n’est pas présente à Monges, pour l’instant. Inspirée des typologies de pays chauds, le patio est très favorable d’un point de vue climatique. L’ouverture généreuse du hall, au rez-de-chaussée, entraînera par convection un rafraîchissement du cœur de l’immeuble. Tous les appartements bénéficient, grâce à ce dispositif, d’une ventilation croisée ; un avantage non négligeable en période estivale dans la région toulousaine, pénalisée par le réchauffement climatique.  

L’ensemble des pièces d’eau et des vestibules sont regroupés autour du patio. Lorsque l’on pénètre dans un appartement, on passe d’un espace réduit, frais et ombragé aux pièces principales ; les séjours et les chambres, dont les baies et balcons sont largement ouvertes sur le paysage. Les balcons, larges de deux mètres, sont recoupés par des rangements triangulaires recouverts d’aluminium.